5 conseils pour mieux rédiger pour le web

Le web ça va vite et tout comme lui, l’internaute ne va prendre que 45 secondes pour quitter votre site s’il n’a pas trouvé l’information qu’il était venu chercher. Partant de ce constat, connaître les bonnes pratiques de rédaction web est important surtout si vous voulez que votre site soit adapté à la lecture à l’écran et si vous souhaitez accrocher l’internaute. Voici quelques conseils pour rédiger le contenu de vos pages !

1. Une page = un thème

Ne traitez pas 50 sujets sur une même page car vous risquez de diluer l’information principale recherchée par l’internaute dans une multitude de textes. Si vous le souhaitez, préférez l’insertion de liens dans un bloc latéral type « Autour de ce thème » ou, dans le cas d’un e-commerce, un module « Produits similaires ».

2. Un titre, une description, le contenu

Le contenu de votre page doit toujours être organisé autour d’éléments structurants qui joueront également les repères visuels :

> Un titre composé de maximum 10 mots et dont la taille sera plus grande car il doit faire comprendre en un clin d’oeil ce dont la page va traiter. Soyez explicite car ce même titre pourra être repris dans d’autres sites ou même utilisé pour le référencement par les moteurs de recherche.

Bon à savoir : Balisez le titre «<H1 >, c’est utile pour le référencement mais attention, 1 seul balise H1 par page sinon vous risquez d’être taclé par les moteurs de recherche. Pour ce faire, écrivez votre titre dans un bloc texte indépendant et dans l’inspecteur de propriétés, cliquez sur « H1 » dans le menu déroulant de la section « Optimisation Référencement ».

> Une description, en un paragraphe, qui résumera l’essentiel de l’information.

> Votre contenu viendra lui préciser l’information. Commencez immédiatement avec le contenu le plus précis et le plus essentiel pour aller ensuite vers le détail et la nuance. Aérez et structurez vos paragraphes, il est important de faciliter la lecture. N’écrivez donc pas trop petit, la taille 11 minimum pour vos textes.

3. Faites simple

L’internaute lit en diagonale et ne lira donc pas tout votre contenu. Rédigez donc des phrases courtes de 15-20 mots en moyenne et surtout dans un langage compris de tous où vous éviterez les acronymes, les symboles et abréviations mais aussi le jargon trop spécifique (sauf si votre site est spécialisé avec une audience très ciblée). Enfin, écrivez au présent, cela sera mieux que la voix passive plus compliquée.

4. Une mise en forme visuelle

Facilitez la lecture en ligne en améliorant la lisibilité du contenu :

> Jouez avec la mise en forme typographique : gras pour vos mots clés, liens soulignés, légendes en italique, etc.

> Choisissez pour votre contenu des polices de caractère standard (arial, verdana, helvetica, etc).

> Ferrez votre texte à gauche. Pas de justification !

> Votre bloc texte devra avoir une largeur de colonne maximale de 15 mots soit environ 500 pixels. Un texte dont les phrases paraissent sans fin ne sera pas lu même s’il est pertinent.

> Comme le vin, consommez avec modération les majuscules.

5. Illustrer le contenu

L’internaute est comme un enfant qui préfèrera lire un livre illustré plutôt qu’un essai de 500 pages sans photos. Du coup, pensez à illustrer votre contenu par des photos, des graphiques, des infographies, des vidéos ou tout autre élément visuel pertinent, de qualité et en rapport direct avec le sujet.

L’avantage, c’est que vous allez pouvoir ainsi mettre des légendes explicatives où vous pourrez insérer des mots clés utiles pour votre référencement.

Enfin, n’oubliez pas d’ajouter les crédits de tous les visuels que vous mettrez sur vos pages.